Histoire de la marque

1968

Plus de 40 ans d’innovations : Depuis 1968, BELLIER Automobiles construit des mini-voitures.
Initialement fabricant d’accumulateurs électriques, Jean Bellier construit en 1968 sa 1ère mini-voiture à moteur Solex pour enfants, destinée à la Prévention Routière.

 

 

1972

Exposé au Salon du Jouet de 1972 la Buggy F85 de Bellier est équipée d’une carrosserie en polyester, mue par un moteur Solex de 49 cm3 pour une vitesse de pointe de 25 km/h et un poids de 48 kg. Ce jouet « pour grands » sera exporté dans 48 pays jusqu’en 1976.Elle est aujourd’hui recherchée par les collectionneurs.

 

 

1976

La première véritable révolution intervient lors du Salon de l’Automobile en 1976. A cette occasion naît la vraie « voiture sans permis » : Jean Bellier présente LE VELOTO, seul véhicule à quatre roues, carrossé, à pouvoir être conduit sans permis et transporter deux adultes. Le démarrage s’effectue en pédalant.
Long de deux mètres, large d’un mètre, équipé d’un moteur Solex de 49 cm3, il autorise une vitesse de pointe de 30 à 35 km/h pour un poids de 80 kg.
Il est essentiellement destiné aux retraités qui n’ont pas de permis de conduire.Il remporte alors, pendant plusieurs années, un franc succès.Ce fut alors le véhicule le moins cher du Salon de l’Automobile. Aujourd’hui, LE VELOTO fait le bonheur de nombreux musées automobiles.

 

 

1980

En 1980, c’est la création de la société J. Bellier. Présentation de la FORMULE 85 essence.
Bellier lance le Super Véloto C12S millésime, une petite voiture sans permis, quatre roues, moteur Motobécane à démarrage électrique. Ce véhicule présenté comme « robuste, nerveux, silencieux et très confortable », est entièrement fermé par un châssis en plastique.

 

 

1983

La FORMULE 85 est équipée d’un moteur diesel.

 

 

1986

Le moteur de 49 cm3 est remplacé par un moteur monocylindre diesel 4 temps de 325 cc.
Aujourd’hui « la voiture sans permis » a bien évolué et nos petites voitures n’ont plus grand chose à envier aux grandes.

 

 

1987

Lancement de la XLD 100.

 

 

 

1994

Naissance de la première génération du modèle BELLIER VX.

 

 

1996

Présentation de la BELLIER VX équipée du moteur YANMAR bicylindre de 523 cc. Le modèle VX 650 quatre places, deux modèles de finition, douze coloris au choix, vient compléter la gamme VX.

 

 

1998

Présentation de la nouvelle génération de la VX déclinée en deux modèles, quatre finitions et deux motorisations diesel bicylindre. La VX 650 est alors la première à être équipée de la climatisation.

1999

BELLIER Automobiles présente en avant-première lors du Salon URBAVERT, un nouveau concept de micro-véhicule utilitaire mû par un moteur diesel bicylindre placé à l’arrière. Le premier véhicule utilitaire sans permis sera baptisé « Le BELLIER ».

 

 

2000

En septembre, BELLIER Automobiles présente une version électrique de son utilitaire. En Octobre, BELLIER propose en avant-première européenne, la DIVANE au mondial de l’automobile, à Paris.

 

 

2001

Lancement commercial de la DIVANE.

 

 

2002

Le Bellier est commercialisé dans sa version charge 500 kg diesel et dans sa version électrique.

 

 

2005

Bellier lance l’Opale en deux versions : Luxe et Standard.

 

 

2006

La petite nouvelle de la gamme BELLIER : un nouveau style avec Opale 2.

 

 

2008

La Jade, nouveau modèle de voiture sans permis Bellier, se décline en trois versions : Classic, Alto et So Good.

 

 

2010

La Jade Racing, une série limitée pour un public jeune.

 

 

2010

Depuis septembre 2010 Sermat met son savoir faire technologique au service de Bellier Automobiles avec pour objectif l’amélioration continue de la qualité et des performances des véhicules thermiques et électriques Bellier.
L’expertise de Sermat dans le domaine des moteurs électriques, des batteries et de l’électronique de commande des moteurs électriques place Bellier Automobiles au premier rang des constructeurs de véhicules électriques urbains pour les années à venir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

En savoir plus